Tentations: fondation Vasarely

La fondation Vasarely m’a fait découvrir le plaisir et le potentiel de l’abstraction géométrique de l’OP ART appliqué à l’architecture. Parfaitement assumée, au sommet d’une butte, la fondation est construite sur un plan proliférant sans limite fait de la juxtaposition d’alvéoles hexagonales, communiquant entre elles par les angles qui sont toujours ouverts, comme des fentes qui délimitent des pans de murs autonomes, comme cimaises porteuses des œuvres. Le programme du concours consistait à l’aménagement de la moitié du bâtiment réservée aux espaces servants que Vasarely n’avait pas pu compléter, faute de moyens. L’autre moitié étant réservée aux œuvres. Le projet est une tentative jubilatoire de prolongement de l’œuvre graphique de Vasarely en composition architecturale.